Présentation du Foyer

Sensibilisés par les difficultés rencontrées par les familles de personnes détenues venant au parloir du centre pénitentiaire de Béziers, des aumôniers de la prison ont ressenti la nécessité d’une structure d’accueil pour ces familles.

Le Foyer de l’Orb est né de cette intuition et a bénéficié, pour sa création, du soutien du diocèse de Montpellier.

L’association Hospitalité Saint Jude veille maintenant au bon fonctionnement de cette nouvelle maison d’accueil nécessaire au maintien du lien familial des personnes détenues.

Le Foyer, situé dans un quartier bien achalandé de Béziers, est idéalement placé entre la gare et le centre pénitentiaire, permettant ainsi aux personnes accueillies de simplifier leur déplacement.

Le Foyer a ouvert ses portes en avril 2019, et le nombre de familles hébergées a régulièrement progressé.

Pour un tarif très modeste, ses confortables studios offrent un espace paisible, accueillant et familial, nécessaire pour apaiser le stress engendré par la perspective d’un parloir trop souvent difficile.

Le salon, pour les personnes qui le souhaitent, offre un lieu d’écoute bienveillante assurée par les bénévoles de l’Hospitalité Saint Jude.

IMG_2521.jpg
DSC_8220.JPG

 

Le Foyer de l’Orb met à disposition ses studios pour les familles habitant

à plus de 150 kms de Béziers*. Chaque studio peut accueillir 4 personnes

plus un enfant en bas âge.

Dans chaque studio…

- Une grande pièce avec deux lits « gigognes », un canapé clic-clac, une table et quatre chaises, une table basse,      une télévision, un grand placard ;

- Un coin cuisine avec évier, réfrigérateur, plaques chauffantes électriques et four micro-ondes prévus pour une cuisine «légère», vaisselle et couverts ;

- Une salle de bain avec douche, lavabo et toilettes.

Les lits sont faits et les serviettes de toilette sont fournies. La WI-FI est gratuite.

L’accueil…

  • L’accueil au Foyer se fait par un ou deux bénévoles membres de l’Association de l’Hospitalité Saint Jude, appelés « permanents ».

  • Un salon est au service de la convivialité autour d’un café et d’échanges entre les personnes accueillies et les permanents.

 

Quelques consignes 

  • A l’arrivée, un état des lieux du studio est établi avec le bénévole de permanence.

  • Dans chaque studio, un classeur contient des informations pratiques (wi-fi, réseau des lignes de bus, etc.) et précise les règles de vie à l’intérieur du Foyer. 

  • La surveillance des enfants est sous la stricte responsabilité de l’adulte qui en a la charge.

  • Pour le confort de chacun, il est recommandé de ne pas faire de bruit (télévision, radio, conversations), particulièrement après 22h.

  • En période de crise sanitaire, le port du masque est obligatoire à l’intérieur du Foyer, ainsi que les consignes d’utiliser pour les mains le gel hydroalcoolique mis à disposition à l’entrée et de respecter une distanciation physique d’au moins 1,50 mètre avec les permanents.

  • Le Foyer de l’Orb est un espace non-fumeur, et la consommation d’alcool et de stupéfiants y est interdite. 

  • Les animaux ne sont pas acceptés.

  • Au départ, les draps et serviettes utilisés sont déposés dans une corbeille en vue du lavage. Le studio doit être rendu propre, et après vérification, le bénévole de permanence contresigne l’état des lieux..

 

*sauf dérogation accordée par le conseil d’Administration de l’association

DSC_8227.JPG

Un témoignage de visiteur : 

« Je suis la mère d’un jeune homme incarcéré depuis octobre 2019 au sein du Centre Pénitentiaire du Gasquinoy. Je suis domiciliée dans le Vaucluse. J’ai séjourné à plusieurs reprises au sein du foyer de l’Orb, seule ou accompagnée. Nous nous accordons à dire que ce lieu est indispensable pour les familles visitant un détenu et ne vivant pas à proximité du Centre de Détention. L’accueil est toujours bienveillant, avec des bénévoles disponibles et à l’écoute. Les lieux sont très propres, confortables et adaptés. Il en va sans dire du tarif plus que correct pratiqué. Ces quelques lignes, me permettent de les remercier chaleureusement, en les invitant à ne rien changer dans leur manière d’être. En effet nous sommes considérés et non jugés. Car le sentiment lorsque mon fils a été incarcéré est celui de la « double peine ». Un grand merci à tous les bénévoles !!!!!

Maryline F.

Informations pratiques